Identifiez-vous !

Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas encore créer votre compte ?

Inscription

Professionnel


Particulier


Vous avez déjà un compte?

Mot de passe oublié ?



Artistes

Regis Rigaux

partager
Regis Rigaux

L'artiste peintre Régis RIGAUX est né en 1956 à Lisbourg, dans le Pas-de-Calais. Il restera d'ailleurs profondément attaché aux terroirs de sa région. Le dessin et la peinture deviennent très v

2. Adepte des impressionnistes

 

Adepte du pionnier de l'impressionnisme Monet, il ne peint que ses impressions. Ses tableaux traduisent ainsi l'émotion du peintre plus que la réalité observée et son désir de fixer sur la toile l'émotion éphémère qu'a provoquée en lui un spectacle fugitif et saisissant.

Il matérialise sur ses toiles, à la manière des impressionnistes, les sensations visuelles transmises par un paysage et qu'il retransmet à son tour en jouant avec la matière, la lumière, la couleur ; ses trois maîtres mots.


 

3. Thèmes de prédilection

 

Ses sujets de prédilection, assez vastes, lui permettent au mieux de peindre la lumière et ses effets et d’expérimenter la couleur : les paysages maritimes et les paysages urbains.

 

Il est captivé par les mouvements de la mer, son mystère, sa douce violence et ses jeux de reflets qui le fascinent. Il joue alors avec la matière, les épaisseurs de couleurs qu'il pose au couteau. Là encore couleur, matière, lumière sont ses maîtres mots. Les variations atmosphériques lui offrent alors un jeu furtif incroyablement fascinant de variations lumineuses qu'il ne se lasse pas de reproduire.

L'artiste est également exalté par la lumière et ses jeux de reflet sur l'architecture urbaine, et particulièrement l'architecture de la renaissance flamande qu'il affectionne tant et qui lui permet de traiter l'éclat des couleurs et les vibrations du soleil sur les façades flamandes. Il sublime cette lumière avec ses jeux de reflet qui soumet cette architecture aux fluctuations lumineuses en altérant ses formes et ses contours. C'est ainsi qu'il ébauche les premières toiles de Lille, puis d'Arras, Saint-Omer, Béthune, etc. La pluie, et son jeu de reflets et de transparence sur l’architecture, l’inspire également beaucoup.

Ses sources d’inspiration ne s’arrêtent cependant pas à sa région. Au grès de ses promenades et voyages, d’autres paysages urbains, saisis furtivement, appareil photo en mains, l’ont aussi inspiré et exalté ; c’était le cas de l’Espagne (Cordoue, Salamanque,…), Venise, la Provence, Bordeaux et Paris.

4. Les techniques utilisées

Sa vie artistique sera jalonnée par des évolutions techniques successives, guidées par ses lectures, ses pratiques et sa fureur artistique. Trois étapes peuvent ainsi se distinguer.

 

  • La première technique a été de poser la peinture à l’huile au couteau ; le mélange de l’huile et d’un médium résineux permettant de matérialiser au mieux les effets de la matière.

  • En 2007, il a ensuite utilisé la technique du « glacis » : préparation du fond des toiles par couches successives (au gesso). Cette technique permettait d’obtenir une surface lisse et donc de jouer avec les effets de la couleur et la transparence.

  • Sa technique a enfin évolué en un mariage des deux techniques précédentes, la technique du glacis et du couteau.


 


 

Visiter le site internet

Exposition

}